• Devis express
Mon âge 26 ou plus

Le rhum de Guadeloupe, spécialité locale enivrante

Quand on évoque la Guadeloupe, on pense avant tout aux cocotiers, aux plages, aux eaux turquoises et on oublie souvent l’une des spécialités historiques de l’île : le rhum ! Pourtant, il fait partie à part entière de la culture créole locale et de nombreuses distilleries sont encore actives produisant un alcool de qualité. Si la Route du Rhum passe par la Guadeloupe ce n’est pas fortuit...

Découvrir les rhums de Guadeloupe

 

Brève histoire du rhum en Guadeloupe

L’histoire du rhum guadeloupéen est intrinsèquement lié à la colonisation et à la culture de la canne à sucre.

De l’eau de vie au rhum

C’est avec l’arrivée des colons dans les Caraïbes et la culture de la canne à sucre que l’aventure du rhum guadeloupéen commence. A l’origine la canne était cultivé pour la production de sucre. A la faveur d’un contexte climatique et d’une terre naturellement propice, cette culture était florissante.

Elle n'était pas rentable pour autant car seule une maigre proportion du jus de la canne était utilisée. Il avait, du reste été constaté, qu’avec la chaleur régnante la fermentation de la plante produisait une boisson alcoolisée à la saveur particulière, l’eau de vie de canne aussi appelée guildive.

C’est aux alentours de 1667 que ce breuvage prendra le nom de rhum, d’après la première mention dans un document du père Du Tertre.

Pour l’anecdote, ’histoire a retenu le père Labat comme premier distillateur de rhum en 1694.

Du déclin à la reconnaissance

Après des siècles de fluctuation, la production de rhum en Guadeloupe a eu des hauts et des bas. Entre les changements de colons (français, anglais puis français à nouveau), les taxes, les décrets royaux, la préférence pour le sucre de betterave, la concurrence des îles voisines et des autres alcools, les guerres...la route du rhum n’a pas été un long fleuve tranquille !

A tel point qu’entre 1944 et aujourd’hui le nombre de distillerie de rhum en Guadeloupe est passé de la centaine à moins de la dizaine.

A l’issu de cette histoire agitée, le rhum de Guadeloupe est finalement devenu une institution sur l’île, une spécialité locale et un même un atout touristique indéniable.

Le rhum participe aussi à la réalisation de punch et de cocktails, autres

Sachez d’ailleurs qu’ il est possible de visiter les distilleries et de vous faire une idée plus précise, physique, de ce qu’est la production du rhum guadeloupéen.

La production du rhum en Guadeloupe

Le rhum de Guadeloupe et des Antilles, aussi appelé “rhum z’habitant”, En Guadeloupe, sont fabriqués deux types de rhum, le rhum agricole de la canne à sucre qu’il faut distinguer du rhum industriel, provenant lui de la mélasse et plus souvent produit dans les pays d’influence anglo saxonnes et hispaniques. Le terroir de la Guadeloupe offre à la fabrication du rhum local des saveurs inédites ; ananas, coco, banane...Du reste le rhum est aussi très utilisé pour la création du punch, ti punch, mojito, pina colada et autres cocktails éminemment présents dans les antilles françaises.

Les étapes de la récolte au vieillissement

Pour cultiver la canne à sucre trois éléments sont essentiels, un bel ensoleillement, un sol propice et de l’eau, beaucoup d’eau. Quand la canne est récoltée,broyée, le jus est fermenté, le vin est distillé et ce, jusqu’à l’obtention du rhum.

  1. Le broyage : la canne à sucre est broyée dans une broyeuse, le jus aussi nommé vesou, est récupéré et acheminé jusqu’aux cuves de fermentation
  2. La fermentation ; avec le concours des levures le sucre du jus est transformé en alcool pendant macération
  3. La distillation ; après passage dans une colonne à distiller, généralement en continu, de plateau en plateau, l’alcool est affiné pour prendre les caractéristiques du rhum par un processus d’évaporation
  4. Le vieillissement ; en fonction du type de rhum que l’on souhaite obtenir une partie de l’alcool est mis en vieillissement, en maturation,, jusqu’à 50 ans pour des rhums millésimes.

 

La fabrication du rhum en Guadeloupe

 

Le rhum Guadeloupe, une Indication Géographique Protégée

La spécificité du rhum Guadeloupe (ou Rhum de la Guadeloupe ou Rhum de Guadeloupe), de type agricole, est son arôme parfumé particulier lié à la fraîcheur et à la subtilité de la canne à sucre guadeloupéenne. Depuis 2015, le rhum de l’île papillon bénéficie d’une Indication Géographique Protégée (IGP), cette mention indique que le rhum est produit exclusivement à partir de canne à sucre et non pas de mélasse.

Aparté

Ne vous trompez pas, aujourd’hui seul le rhum de Martinique possède une appellation d’origine controlée (AOC), rappelez-vous en lors de votre passage sur l’île.

Variétés et appellations des rhums guadeloupéens

Il n’y a pas un rhum mais des rhums ! Comme vu précédemment il faut distinguer le rhum agricole de l’industriel. La durée du vieillissement avant la mise en bouteille est aussi à considérer pour la qualification de la boisson alcoolisée.

Où déguster du rhum en Guadeloupe - Les distilleries

Le rhum blanc agricole

Le rhum blanc agricole est un rhum qui a été fabriqué 3 mois avant sa mise en bouteille. Il est stocké dans des cuves en inox où de l’eau de source lui est ajoutée afin de baisser les degrés d’alcool entre 40 et 62°. On le nomme blanc car sa couleur est translucide.

Le rhum ambré agricole

Le rhum ambré, ou paille, est un rhum qui a passé 18 mois dans une foudre de chêne qui lui donne sa coloration dorée et donc son nom.

Le rhum vieux agricole

Le rhum vieux agricole ne peut bénéficier de cette appellation que s’il a passé un minimum de 3 ans dans des foudres en chêne. Plus il y passe du temps, plus il prend de la valeur . Certains rhums millésimés bénéficient d’un vieillissement de plusieurs dizaines d’années (jusqu’à 70 ans). Les tanins du bois des fûts participera non seulement aux arômes mais aussi à la coloration de la boisson.

Appellations et durée de vieillissement des principaux rhums

En fonction du temps passé dans les cuves, de la nature de ces cuves, en inox ou en bois, et des conditions particulières de l’année de récolte (taux d’ensoleillement, pluviométrie, températures, etc.), le rhum prend différentes appellations :

Rhum blanc : 3 mois
Rhum Paille : 18 mois
Rhum Very Old (VO), : 3 ans
Rhum Very Special Old Pale : 4 ans
Rhum Extra Old (XO) : 6 ans
Rhum millésimé : de 15 à 70 ans

Le rhum arrangé

Avez-vous déjà entendu parlé du rhume arrangé ? Il s’agit d’un rhum blanc agricole ou industriel dans lequel a été macéré un fruit, une plante ou une épice : vanille, gingembre, litchi, cannelle, mangue,etc. On en trouve en Guadeloupe mais c’est une spécialité de l’île de la Réunion.

Déguster du rhum arrangé en Guadeloupe

Les distilleries de rhum en Guadeloupe

A l’origine les distilleries de rhum étaient des sucrières, elles se sont transformées par la suite. De nos jours, 10 distilleries, parfois appelées rhumeries, sont encore en activité en Basse-Terre, en Grande-Terre et à Marie Galante. De nombreuses rhumeries vous accueillent pour vous proposer une visite de leur distillerie. Souvent le nom des marque de rhum est celui de la distillerie.

Distillerie Damoiseau

La famille Damoiseau est propriétaire de la distillerie du même nom située sur la commune du Moule. Elle élabore un Rhum Agricole de grande qualité. Le rhum Damoiseau est leader du marché guadeloupéen avec 50% de parts de marché. Ce rhum est aussi exporté des 40 pays du monde.

Distillerie Bologne

La distillerie Bologne est située à Basse-Terre, au pied du massif de la Soufrière. Plusieurs rhums agricoles sont produits sur le domaine.

Distillerie Carrère Montebello

La distillerie Montebello, anciennement distillerie Carrère produit le rhum Montebello à Petit-Bourg depuis 1930.

Distillerie Espérance

La distillerie Espérance ou distillerie Longueteau se situe au coeur du Domaine du Marquisat de Sainte-Marie. C'est la plus ancienne de la Guadeloupe encore en activité.

Distillerie Longueteau

Le rhum Longueteau est produit sur le même magnifique domaine, celui du Marquisat de Sainte-Marie de Capesterre-Belle-Eau.

Distillerie Reimonenq

La distillerie Reimonenq est situé sur la commune de Sainte-Rose. Elle produit principalement du Rhum Agricole, distillé à base de pur jus de canne.

Distillerie Séverin

Le domaine de Severin se situe à Sainte-Rose et offre l'un des meilleurs Rhum Agricole de la Guadeloupe.

Distillerie Poisson-Père Labat

La distillerie artisanale Poisson Père Labat est implantée sur l’île de Marie Galante à proximité de Grand Bourg et Saint Louis.

Distillerie Bellevue

La distillerie Bellevue produit un rhum agricole sur l’île de Marie Galante depuis 1821.. Elle a la particularité de produire toute l’électricité dont elle a besoin pour fonctionner avec des panneaux solaires.

Distillerie Bielle

La distillerie Bielle est également située à Marie Galante. Elle fabrique des rhums blanc et vieux ainsi que des liqueurs

N’hésitez pas à inclure la visite de quelques unes de ces distilleries de rhum lors de votre séjour en Guadeloupe. Elles vous feront voyager dans le temps et vous permettront de tout savoir sur la production du rhum Guadeloupe. Pour vous faciliter vos trajets, préférez la location de voiture.

Profitez en aussi pour retrouver quelques articles qui pourraient vous intéresser :

 

Tenez-vous informé de toute l’actualité d’Europcar Guadeloupe en vous inscrivant à notre newsletter

 



Nous contacter
Service Clientèle : 0590 93 18 15
Service Réservation : 0590 93 18 15
Assistance 24/24h 7/7j : 0690 352 952

Autres sites Europcar